LE CONSEIL SCIENTIFIQUE, ESPACE DE RÉFLEXIONS PROSPECTIVES

L’Agence a engagé en 2014 sous l’égide de ses élus membres un nouveau Projet d’Agence pour la période 2014-2020, dans lequel la place du Conseil scientifique a été réaffirmée et consolidée, mais aussi adaptée au nouveau contexte.

Dans cette logique, le bureau du 11 mars 2015 a acté une organisation du Conseil scientifique à plusieurs niveaux :

  • Un groupe restreint (les « membres du Conseil scientifique ») ;
  • Un forum (les « partenaires du Conseil scientifique ») ;
  • Des conférences et/ou des publications plus ouvertes organisées sous son égide (notamment Grand A, né en 2017).

Un intérêt majeur du Conseil scientifique réside dans les liens mutuels féconds qu'il permet de tisser entre l'Agence et l'Université. En fonction des thèmes explorés ou des études menées, des sujets de recherche sont lancés, donnant lieu à des ateliers, à des stages, à des contrats d'apprentissage... Un autre exemple est l'implication forte de l'Agence dans le programme de recherche Popsu Métropolesun programme partenarial de recherche en urbanisme entre l’État et quinze métropoles visant à explorer les systèmes métropolitains.

Les membres du Conseil scientifique

À ce jour, le groupe scientifique restreint comprend :

  • Alain Faure, directeur de recherche CNRS en science politique au sein du laboratoire Pacte, Université Grenoble Alpes
  • Natacha Seigneuretingénieure de recherche à l'Institut d'urbanisme et de géographie alpine, directrice de la SFR Territoires en réseaux
  • Emmanuelle George-Marcelpoil, ingénieure chercheuse en économie territoriale, directrice de l’unité de recherche développement des territoires montagnards au centre Irstea de Grenoble
  • Jean-Christophe Dissart, professeur des universités au sein du laboratoire Pacte, Université Grenoble Alpes
  • Jean-Paul Bret, président de l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise
  • Magali Talandier, maître de conférence au sein du laboratoire Pacte, l'Université Grenoble Alpes
  • Malek Bouhaouala, président de l’Alliance université entreprise de Grenoble (AUEG), représentant du monde socio-professionnel
  • Marie Wozniak, directrice de l’Ensag (École nationale d’architecture de Grenoble)
  • Nicolas Kada, professeur de droit public, codirecteur du CRJ et du GRALE (GIS CNRS)
  • Olivier Frérot, Créateur de Philométis, consultant-coopérateur à la coopérative Oxalis
  • Paolo Laj, directeur du GIS Envirhônalp
  • Philippe Cardin, élu au Bureau et président du conseil scientifique de l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise
  • Renaud Cornu-Emieux, titulaire de la chaire « Talents de la transformation digitale » à Grenoble école de management (GEM), responsable ingénierie pédagogique au département Management et Technologie
  • Pierre Le Queau, sociologue, anthropologue, maître de conférence au sein du laboratoire Pacte, Université Grenoble Alpes
  • Yassine Lakhnech, Comue Université Grenoble Alpes
  • Romain Lajarge, enseignant-chercheur à l’Université Grenoble Alpes et directeur adjoint du CIST – Collège international des sciences du territoire
  • Benoît Parent, directeur général de l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise

Septembre 2019