Projeter
Article

Grenoble parmi les 4 finalistes candidates au titre de Capitale verte européenne 2022

Publié le

Grenoble vient d'être officiellement désignée candidate finaliste au titre de Capitale verte européenne 2022. L’Agence d’urbanisme de la région grenobloise s'est fortement impliquée dans le dossier de candidature déposé en novembre dernier.

Grenoble parmi les 4 finalistes candidates au titre de Capitale verte européenne 2022

Ce n’est pas encore gagné, mais un grand pas est franchi : ce mardi 12 mai, Grenoble, comme 15 autres villes européennes, est officiellement désignée finaliste avec Dijon, Talinn et Turin. Le dossier de candidature, réalisé en 2019 avec une implication forte de l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise, avait été déposé en novembre dernier. La ville lauréate sera désignée cet automne à Lisbonne, actuelle Capitale verte de l’Europe.

Une reconnaissance du travail mené par la Ville et la Métropole

L’entrée de Grenoble dans le cercle fermé du réseau des villes capitales vertes animé par la Commission européenne est positive à plusieurs titres : contrairement à Dijon par exemple, il s’agit de la première candidature de Grenoble. Il est assez rare qu’une ville soit dans le peloton de tête en première année. C’est dire la qualité du dossier. Les experts ont en effet placé Grenoble en première ou deuxième position sur 11 des 12 indicateurs constituant la grille de sélection commune aux postulants. Ainsi notamment, l’atténuation du changement climatique, les mobilités, l’occupation durable des sols, le bruit et la performance énergétique sont les indicateurs par lesquels Grenoble se démarque de ses concurrentes en occupant la première place. C’est une vraie reconnaissance du travail mené conjointement par la Ville et la Métropole depuis plusieurs années, avec le soutien de nombreux acteurs, pour conduire la transition écologique et climatique du territoire.

Une étape pour construire une transition ambitieuse et fédératrice à l’échelle de l’aire grenobloise

Relever d’immenses défis pour tenir la promesse de la Cop 21 et faire de Grenoble un territoire démonstrateur des transitions à travers toute l’Europe est donc le challenge que la Ville et la Métropole ont choisi de relever ensemble. La démarche Capitale verte donne à l'ensemble des partenaires métropolitains l’occasion de travailler collectivement à une valorisation intelligente et soutenable du territoire. La mise en œuvre d’un observatoire des transitions à l’échelle du territoire constitue à ce titre un objectif et une étape fondatrice importante, à laquelle l’Agence participe activement.

Les 12 indicateurs passés au crible des experts européens

Ces douze indicateurs constituent la trame du dossier de candidature élaboré par la Ville en partenariat avec la Métropole avec le concours de l’Agence qui a collecté et compilé données et analyses et réalisé de nombreuses cartes dont la qualité a été relevée.

Atténuation du changement climatique
Mobilité urbaine durable
Adaptation au changement climatique
Utilisation durable des sols
Biodiversité
Eau
Qualité de l’air
Bruit
Déchets
Performance énergétique
Éco-innovation
Gouvernance