Partager
Article

Les Chiffres-clés des déplacements 2018 : un large panorama des mobilités dans l’aire grenobloise

Publié le

Tous les deux ans, l’Observatoire des déplacements de la région grenobloise animé par l’Agence d’urbanisme édite Les Chiffres-Clés des déplacements. La version 2018 (dernières données à jour) de cette 5e édition des évolutions des mobilités sur notre territoire vient de paraître.

Tout savoir sur les déplacements dans l'aire grenobloise

Les Chiffres-clés des déplacements, compilation des évolutions de la mobilité dans l’aire grenobloise (périmètre EMC2) sont publiés tous les deux ans par l’Observatoire des déplacements, animé par l'Agence. Ils permettent de partager une seule et même source d’information, datée, consolidée, cartographiée et synthétisée, et de suivre les évolutions et tendances, qualitatives et quantitatives, à partir des données disponibles au sein du périmètre d’observation.

Au sommaire

  • Le contexte économique et social du territoire
  • Les mobilités tous modes et inter territoires
  • Les usages de l’automobile et le trafic routier
  • Les modes actifs
  • Les transports collectifs
  • La grande accessibilité
  • L’historique et les projets

La version 2018 (dernières données disponibles, cinquième édition) et une synthèse viennent d'être publiées et sont accessibles sur la base documentaire de l'Agence.


L'Observatoire des déplacements, en bref

Lancé en 2008, l’Observatoire des déplacements associe le Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (SMMAG), Grenoble-Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la Direction départementale des territoires, Le Grésivaudan, le Pays Voironnais et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Cet outil partenarial inscrit dans la durée permet de mutualiser, structurer et fiabiliser les données, de mesurer et analyser les évolutions, de partager la connaissance et les bonnes pratiques, avec l’apport de la double expertise en urbanisme et transport de l’Agence d’urbanisme, investie de longue date dans les politiques de mobilité locales.