Projeter
Article

Résilience territoriale : l’Agence contribue aux réflexions nationales

Publié le

L'Agence d'urbanisme est intervenue le 14 octobre dernier dans le cadre d'une journée de réflexion sur la résilience territoriale, organisée par la Banque des Territoires, Bouygues Construction et le cabinet Chronos.

Résilience territoriale : l’Agence contribue aux réflexions nationales

« Mettre en place une démarche de résilience territoriale ». C’était le thème de la journée de réflexion organisée par la Banque des Territoires, Bouygues Construction et le cabinet Chronos, le 14 octobre dernier à Paris. Frédéric Pontoire, Responsable Stratégies Territoires et Montagne à l’Agence d’urbanisme est intervenu aux côtés de France Ville Durable, de l’Institut Paris Région, du Cerema, de l'Ademe et du Haut comité Français pour la Résilience Nationale. À travers des panoramas d’outils de diagnostics disponibles et d’initiatives menées par les territoires, les participants sont repartis avec quelques clés pour formaliser une démarche de résilience territoriale. L’Agence a témoigné de la mobilisation possible d’une agence d‘urbanisme sur le sujet. En tant qu’outil d’ingénierie publique au service des collectivités, elle fait « atterrir » le concept de résilience dans les territoires, tout en recherchant un référentiel commun à partir des préoccupations et spécificités locales.

La stratégie de résilience au risque inondation

La thématique des risques naturels et technologiques, en région grenobloise, est complexe, prégnante et sensible. Dans un contexte d’urgence climatique aux conséquences intenses sur ce territoire, c’est un signal fort dont l’Agence s’est saisie pour explorer les questions de résilience territoriale. À cet égard, l’Agence a été mobilisée par les partenaires du TRI – Territoire à risque d’inondation, la Métropole grenobloise en premier lieu, pour l’élaboration de la stratégie locale de résilience au risque inondation. Lors de la journée du 14, elle a donc pu témoigner du fait que la résilience, bien que relevant nécessairement d’une approche globale et systémique, peut être d’abord initiée à partir d’un risque spécifique.

Les travaux internes à l’Agence

L’Agence a également exposé la manière dont elle a cherché à monter en compétences : de l’acculturation interne à la valorisation, en passant par des ateliers d’étudiants (conduits avec l’Institut d’urbanisme et de géographie alpine, l’École d’architecture de Grenoble, la Faculté de droit et Sciences Po), son conseil scientifique et ses partenaires universitaires (le programme Popsu 3 notamment), elle a mené ces dernières années des travaux d’exploration. Un grand débat organisé par l’Agence s’est tenu à Grenoble fin 2018 sur le thème de la résilience, laissant la part belle aux réflexions des universitaires, spécialistes, experts, habitants, chargés d’étude.

La mobilisation en cours

« Face à un avenir incertain, construire une stratégie territoriale, un projet de territoire, un document de planification, suppose de se départir des outils habituels qui proposent un scénario prospectif unique. Une agence d’urbanisme doit aider à l’élaboration de politiques publiques qui préparent à affronter des changements brutaux, plus ou moins prévisibles », précise Frédéric Pontoire.

À l’appui de ce postulat a été présentée aux participants une démarche en cours de déploiement avec les partenaires (Grenoble-Alpes Métropole, Département de l’Isère, ScoT de la grande région de Grenoble…) : la « Plateforme des prospectives et des stratégies ». Cette démarche, impulsée par l’Agence et co-portée par tous les partenaires intéressés, doit aider à fédérer les initiatives naissantes ou émergentes sur le territoire de l’aire grenobloise (démarche préparatoire à la révision du SCoT, démarche Forum prospectif des territoires de Futuribles, OBS’y modes de vie, prospective citoyenne du réseau des conseils de développement...).
Lieu d’expérimentation collective, de capitalisation, centre de ressources, scène de discussions et d’échanges… cette plateforme partenariale et collégiale dédiée vise avant tout à mettre en dialogue les démarches portées par chaque acteur, capitaliser un socle commun de connaissances et revisiter ainsi les politiques et leviers d’actions, dans le sens d’une amélioration de la résilience territoriale locale.

Lien utile

Programme de la journée

L'Agence et la résilience

Se doter d’une boussole pour naviguer dans l’incertitude
Réponses croisées de Frédéric Pontoire, Responsable Stratégies Territoires et Montagne à l’Agence et de Stéphane Cordobes, Chercheur à l’École urbaine de Lyon, Conseiller à l’Agence nationale de cohésion des territoires


GRAND A #2 : Risques et résilience Décembre 2018

La résilience, porteuse de promesses, de visions partagées et de coopérations ?


Atelier des étudiants 2019 : de l'effondrement à la résilience