Observer
Brève

Sécurité et délinquance dans la métropole grenobloise : quel bilan ?

Publié le

Dans le cadre du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) métropolitain, l'Agence a publié un bilan cartographique des crimes et délits dans l'agglomération.

Sécurité et délinquance dans la métropole grenobloise : quel bilan ?

Depuis 2018, l’Agence assemble les données Police et Gendarmerie dans un tableau de bord des données de sécurité, pour le Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) métropolitain. Les données utilisées sont extraites de « l’État 4001 », une ressource statistique nationale de 107 index recensant les crimes et délits portés à la connaissance des services concernés ou révélés sur leurs territoires de compétence respectifs. Trois catégories de faits et leurs sous-catégories sont retenues : les atteintes aux biens, les atteintes volontaires à l’intégrité physique et les escroqueries et infractions économiques et financières.

Le bilan réalisé par l’Agence dresse l’évolution des faits de délinquance dans la métropole en 2018 / 2019 par rapport à 2017.

Nouveauté 2019

L’Agence a produit un atlas permettant une analyse différenciée par commune. Il établit un constat sur une période donnée et recense le nombre des faits par mois pour 1 000 habitants.

Voir l'image en grand
AURG
Cartographie des cambriolages commis en 2018 sur la métropole grenobloise