Observer
Article

Enquête à bord des TER de la région grenobloise : épisode 1

Publié le

Une enquête a été menée par la région Auvergne-Rhône-Alpes sur l’étoile ferroviaire grenobloise entre 2017 et 2019. L’Agence, qui anime l’Observatoire des déplacements de la région grenobloise, publie les premières analyses.

Enquête à bord des TER de la région grenobloise : épisode 1

Combien de voyageurs prennent le train par jour dans la région grenobloise ? Quelles sont les principales destinations au départ de Grenoble ? Comment les usagers vont-ils à la gare ? Quelle est la part des déplacements domicile-travail ?...

À travers cette première publication, l’Agence dévoile les premiers résultats de l’enquête menée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes entre 2017 et 2019. D’autres analyses sont en cours (profils des usagers, contraintes et usages de l'intermodalité vélo & train, aire de chalandise des gares…) qui feront l’objet des prochains épisodes.

Les principaux enseignements de l’enquête - Juin 2021

  • 21 400 voyages en lien avec la région grenobloise un jour ouvrable de base
  • 50 % de trajets en modes actifs (vélo, à pied) depuis et vers les gares de l’étoile ferroviaire
  • 60 % des voyages sont liés au travail

Les 5 origines-destinations les plus fréquentées s’observent sur l’axe de Lyon et entre les gares du cœur métropolitain :

  • Lyon – Grenoble : 2 870 voyages par jour
  • Voiron – Grenoble : 1 890 voyages par jour
  • Moirans – Grenoble : 950 voyages par jour
  • Gières – Grenoble : 690 voyages par jour
  • Échirolles – Grenoble : 670 voyages par jour

Voir l'image en grand
AURG
Fréquentation par gares

Précisions méthodologiques

Ces enquêtes dites « photo » correspondent à un usage ponctuel et non moyen. L’ensemble des circulations (trains et cars) TER est compté et enquêté une seule fois, dans des conditions de circulation réputées « normales ». La représentativité statistique n’étant pas garantie pour les valeurs faibles, l’interprétation des résultats nécessite une certaine vigilance. Sauf mention contraire, les analyses présentées ici correspondent à un jour ouvrable de base, enquêté entre le lundi midi et le vendredi midi. Elles rassemblent les enquêtes pour donner une vision d’ensemble de l’étoile ferroviaire. L’ensemble des lignes est enquêté sur 3 ans. 2017 : Lyon – Grenoble ; 2018 : Veynes – Grenoble ; 2019 : Valence – Grenoble – Chambéry.

Téléchargez l'épisode 1

AURG

L’observatoire des déplacements

AURG
L’Agence d’urbanisme anime et alimente l’observatoire partenarial des déplacements de la région grenobloise. Cet espace d’échange, d’analyse, de veille et d’aide à la décision permet de suivre les évolutions de l’offre et de la demande de déplacements tous modes, en tenant compte des systèmes territoriaux dessinés par les flux.

En savoir +