Observer
Article

Tout savoir (ou presque) sur les loyers de l'agglomération grenobloise en 2018

Publié le

A combien s'élèvent les loyers dans l’agglomération grenobloise ? Depuis 2016, les loyers de l'agglomération grenobloise sont observés à la loupe. Les résultats de la collecte 2018 sont disponibles !

Tout savoir (ou presque) sur les loyers de l'agglomération grenobloise en 2018

Depuis 2016, les loyers de l’agglomération grenobloise sont observés à la loupe. Agences et locataires de 75 communes sont interrogés pour alimenter l’Observatoire des loyers (OLL) de l’agglomération grenobloise, dont le fonctionnement est assuré par l’Agence d’urbanisme de l’agglomération grenobloise en lien avec des acteurs et partenaires locaux de l’immobilier.

Les résultats de la collecte 2018 menée auprès des locataires et des agences immobilières sont disponibles !

Les principaux résultats de la collecte 2018

  • Des petits logements plus chers au m2 mais un écart qui se réduit (avec les logements plus grands)
  • Une stabilité des loyers qui masque de fortes disparités territoriales
  • Une efficience énergétique moyenne malgré un parc de logements ancien
  • Un loyer un peu moins élevé en passant par une agence immobilière

L’Observatoire local des loyers : son rôle et ses acteurs

La mission de l’Observatoire est de mieux connaître le marché locatif et de permettre aux propriétaires bailleurs ou locataires d’avoir une vision des prix pratiqués dans les différents secteurs de la région grenobloise. Cette connaissance favorise l’efficacité des politiques locales de l’habitat pour mieux répondre aux besoins en logement ou encore, pour favoriser la mixité sociale.

Portée par le Ministère de la cohésion des territoires, l’Observatoire local des loyers de la région grenobloise publie depuis 2016 les niveaux de loyer observés sur l’unité urbaine de Grenoble ainsi que sur l’ensemble des communes de la Métropole grenobloise soit au total, 75 communes. Il tient sa force de l’intégration au dispositif de l’ensemble des parties prenantes allant des acteurs publics (État, Grenoble-Alpes Métropole, Département de l’Isère, communauté d’agglomération du Pays Voironnais, communauté de communes Le Grésivaudan et de Bièvre-Est), aux professionnels et acteurs de l’immobilier en passant par les associations de locataires et de propriétaires qui répondent aux enquêtes.

IMPORTANT : L’Agence d’urbanisme est un organisme d'études au service des collectivités membres. Elle ne s'adresse pas aux particuliers. Elle n’apporte pas de conseils juridiques et n’est pas compétente pour la résolution de conflits entre propriétaires et locataires.