Animer
Article

Le Crous adhère à l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise

Publié le

L’Agence compte un nouveau membre : le Crous Grenoble Alpes, qui a officialisé son adhésion à l’association fin 2021. Le partenariat se concrétisera notamment à travers des projets liés au logement des étudiants et au devenir du site du Rabot sur la Bastille.

Le Crous adhère à l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise

Christophe Levet


" Le Crous est un acteur territorial impliqué dans les questions de logement étudiant. Concerné par les enjeux de mobilité et d’aménagement, il participe à l’attractivité des sites universitaires sur lesquels il est implanté.
Nous menons des projets sur le long terme : l’observation, la prospective et l’évolution des usages au sein des territoires de l’arc alpin nous intéressent donc fortement, en dialogue avec les acteurs publics. C’est le sens de notre adhésion à l’Agence d’urbanisme. Ce partenariat nous donnera l’accès à des données utiles et nous permettra de participer aux réflexions prospectives sur l’évolution des territoires".


Bénédicte Corvaisier,
Directrice générale du Crous Grenoble Alpes

Depuis 2018, le Crous Grenoble Alpes s’est fortement impliqué dans l’Observatoire territorial du logement des étudiants du Sillon alpin (OTLE), dispositif qui regroupe cinq intercommunalités (Grenoble-Alpes Métropole, Valence Romans Agglomération, Grand Chambéry, Grand Lac et Grand Annecy), deux universités (Université Grenoble Alpes dont le site de Valence et l’Université Savoie Mont Blanc), ainsi que la Banque des Territoires. L’adhésion du Crous à l’Agence permettra de consolider les liens existants, de poursuivre le travail engagé sur la fiabilisation des données et de développer les échanges sur l’évolution des attentes et des modes de vie des étudiants dans un contexte en forte évolution (croissance des effectifs, suites de la pandémie…).

La collaboration et le partenariat technique avec l’Agence se sont également portés sur le devenir du site du Rabot, où le Crous (actuel gestionnaire de la cité universitaire) prévoit, pour 2025, la défaisance de 495 logements étudiants, qui seront reconstruits sur le site campus de Saint-Martin d’Hères. L’enjeu est d’éviter que les espaces deviennent des friches et de proposer, en concertation avec les différents acteurs, une valorisation de ce site emblématique. Le Rabot a déjà fait l’objet d’une mission de l’Agence, pilotée par l’État et la ville de Grenoble, mission dont les propositions alimenteront le projet urbain Polarité Bastille/Centre-ville que Grenoble- Alpes Métropole vient de lancer et auquel le Crous est associé.

Le Crous Grenoble Alpes

Établissement public administratif relevant du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, le Crous Grenoble Alpes est l’un des 26 Crous du réseau « des œuvres universitaires et scolaires », sous le pilotage du centre national.
Il agit au quotidien, au service des 95 000 étudiants de l’académie de Grenoble (départements de l’Isère, de la Savoie, de la Haute-Savoie, de la Drôme et de l’Ardèche) pour l’amélioration des conditions de vie des étudiants, à travers la gestion des bourses sur critères sociaux, l’accompagnement social, la restauration universitaire, le logement, l’accès à la culture et le développement de la vie étudiante. Dans l’académie de Grenoble, les résidences du Crous regroupent près de la moitié des capacités des logements dédiés (7 840 places dans 38 résidences). Il propose également 44 points de restauration dans l‘académie. Il assure la gestion de 27 000 boursiers et finance de nombreux projets culturels.

Crous : Centre régional des Œuvres universitaires et scolaires.