Animer
Article

Partenariat avec l’IUG | Retour sur les ateliers étudiants 2016 / 2017

Publié le

L’Agence d’urbanisme entretient des relations étroites avec le monde universitaire et organise chaque année des ateliers avec des étudiants sur des sujets couplés aux travaux qu’elle mène. En 2016/2017, les travaux ont porté sur le thème "Urbanisme et Projet Urbain".

Synthèse des travaux 2016 / 2017 des étudiants du master «Urbanisme et Projet Urbain» de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble

AURG

L’Agence d’urbanisme entretient des relations étroites avec le monde universitaire et organise chaque année des ateliers avec des étudiants sur des sujets couplés aux travaux qu’elle mène. Au cours de l’année universitaire 2016 / 2017, elle a passé une commande groupée auprès des deux promotions du master « Urbanisme et projet urbain » (UPU) de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble (IUG), dans le cadre de ses travaux pour le PLUi métropolitain. Il s’agissait de réfléchir, pour le territoire Grand Sud, à l’articulation des grands axes historiques de déplacements et aux potentialités de développements urbains. Restitution à l’Agence.

Sud et Grand-Sud de la métropole grenobloise : une vocation à réinventer

AURG

Les communes du sud métropolitain ont été intégrées récemment à Grenoble-Alpes Métropole : il y a donc un déficit d’études et de projets sur le secteur « Grand-Sud », principalement sur la branche de Vif et Varces. Pourtant, de forts enjeux de développement, de structuration interne et de connexion avec le cœur métropolitain, pèsent sur ce territoire, en particulier autour des grands axes historiques de déplacements (RD1075 / RN85 /RD 5 -Route Napoléon-, RD 529…) et du développement des transports en commun.

En effet, ces anciennes routes nationales ont structuré un développement en chapelet des territoires traversés tout en assurant le lien avec le cœur métropolitain. Ils ont perdu en grande partie leur rôle de transit suite à l’aménagement des voies rapides urbaines. Leur rôle est à réinventer, notamment en termes d’urbanité, de composition urbaine et paysagère, de développement des modes de transport alternatifs à l’automobile. L’Agence a sollicité les étudiants pour imaginer les possibilités de développement de ces territoires.

Un sujet commun aux étudiants des masters 1 et 2 « Urbanisme et projet urbain »

LES GRANDS AXES HISTORIQUES DE DÉPLACEMENTS, VECTEURS DE PROJETS ET DE LIENS ENTRE LE CŒUR URBAIN DENSE (CŒUR MÉTROPOLITAIN) ET LES TERRITOIRES « SUD » ET « GRAND SUD » DE LA MÉTROPOLE
Dans un contexte où l’étalement urbain est l’un des principaux défis des politiques d’aménagement actuelles, le mitage du territoire est une catastrophe à la fois urbaine, environnementale mais aussi – à l’heure de l’assèchement des finances publiques – économique. Des démarches expérimentales, contractuelles, visant à articuler les politiques d’aménagement et les politiques de mobilité voient le jour en France et à l’étranger, ayant en commun la volonté de structurer le développement urbain autour des transports en commun ou modes de transports alternatifs à l’automobile.

Master 1

AURG

À partir de ce sujet, les étudiants de master 1 devaient proposer un diagnostic territorial du terrain d’étude, en faisant appel à des méthodes quantitatives et analytiques dans un premier temps, puis plus qualitatives voire subjectives. Une analyse morphogénétique du territoire, la caractérisation des axes historiques, des entretiens et enquêtes, un diagnostic socio-économique, un repérage des différentes centralités, un tableau SWOT (atouts, faiblesses, opportunités et menaces pour ce territoire), leurs ont permis d’identifier les enjeux majeurs pour « les » Sud Grenoblois : habiter, se mouvoir, se récréer.

Ils devaient ensuite identifier, synthétiser et spatialiser les enjeux de développement du territoire (en précisant notamment les secteurs à enjeux de requalification / développement), donnant lieu à 5 projets :

  • La ville fuseau, une solution adaptée au sud-ouest métropolitain
  • Le plateau Jarrie / Champagnier : du jardin au parc agricole de la métropole
  • Le sud-ouest grenoblois, le laboratoire de la métropole montagne ?
  • Les Grands suds, un territoire solidaire… de l’autosolisme à la mobilité partagée
  • Vizille, polarité des suds et porte d’entrée métropolitaine

Ces travaux ont été restitués à l’Agence d’urbanisme en janvier puis juin 2017.

Extraits : Des points d’articulation métropolitains (PAM) pour favoriser des modes de déplacements alternatifs à l’autosolisme

M1 UPU 2016/2017

Master 2

Les étudiants de master 2 avaient, quant à eux, pour mission de travailler sur un projet urbain. Une première session d’atelier en février 2017 a porté sur la commune de Vizille, puis une deuxième en mai 2017 sur les communes de Varces et Vif.
À partir d’un diagnostic opérationnel du secteur retenu explorant différentes thématiques (analyse historique, géographique, paysagère, morphologique, architecturale, sociale, économique, des déplacements, du foncier, de l’habitat…), les étudiants devaient réaliser un projet complet et formuler des enjeux, puis un parti d’aménagement. Ils avaient également pour objectif de proposer des scénarios d’aménagements spatialisés et une stratégie de mise en œuvre opérationnelle de leur projet.

6 groupes de projet ont été formés pour le site de Vizille…

AURG
  • Cros, vivez la nouvelle aire
  • La renai’Sens de Cros
  • Vers une nouvelle centralité métropolitaine, revitaliser et étendre le centre-ville
  • Vizille au rythme de la métropole.
  • Vizille en récit
  • Rendre visible l’invisible

…et 6 autres sur les communes de Varces et Vif :

  • Vif Sud / Tête de Bourg : « Quartier Champollion, découvrez, visitez et vivez » (Vif)
  • Vif Sud / Tête de Bourg : « nouvelle porte de la métropole, entre nature et patrimoine » (Vif)
  • OAP « Entrée nord de Vif : Coquand et Jallat » (Vif)
  • OAP « Berges de Reymure, du torrent à la plaine » (Vif)
  • OAP « Entrée Sud et Centre-ville, Varces 3.0 : # mon centre apaisé » (Varces)

Leurs projets ont été présentés à l’Agence d’urbanisme en mars puis juin 2017.

Extraits : Exemples d’orientations d’aménagement et de programmation (OAP) sur Vizille, Varces et Vif

M2 UPU 2016/2017

L’Agence souhaite poursuivre ces échanges sous forme d’ateliers avec les étudiants, et quelques pistes de sujets sont actuellement à l’étude afin de renouveler ce partenariat pour l’année universitaire 2017 / 2018 avec les deux masters « Urbanisme et Aménagement » (ex IUG) et « Géographie, Aménagement, Environnement, Développement » (ex IGA) de l’Université Grenoble Alpes.

En savoir plus