L'autopartage, l'alternative à la mobilité individuelle

Le développement de l’autopartage est une orientation du Plan de déplacements urbains (PDU) de la métropole grenobloise (voté en 2019) : il propose une alternative crédible à la possession de la voiture individuelle. 
L’autopartage peut se définir comme la mise en commun d’un véhicule permettant ainsi d’optimiser l’usage d’une voiture. C’est un levier pour réduire l’équipement et l’usage automobile des ménages. En outre, il permet de réduire les dépenses de déplacement pour l’usager et l’entreprise, de libérer de l’espace public et plus largement, de modifier le rapport à la voiture individuelle. Une personne faisant de l’autopartage utilise moins la voiture, au profit de l’ensemble des autres modes de déplacements et globalement, se déplace moins ou moins loin.

L'Agence en actions

L'Agence a mené une étude sur l’autopartage en 2020, travail fruit d’un partenariat avec le Syndicat mixte des mobilités de l’agglomération grenobloise (Smmag) et Citiz Alpes-Loire. Elle relate les principaux enseignements du diagnostic issu de l‘exploitation des données d’usages 2019 de Citiz Alpes Loire, acteur historique qui propose depuis une vingtaine d’années un service d’autopartage parmi les mieux dotés en France. En décryptant cette expérience réussie, l’Agence d’urbanisme met en lumière des caractéristiques du service Citiz à développer sur le territoire grenoblois et au-delà.

AURG

Voir l'image en grand
AURG
Secteurs de dépose des véhicule Yea / Citiz Alpes-Loire