Observer
Evénement

[15 octobre] 8e rencontres de l’OBS’y “Culture et environnement, quelles synergies ?”

Publié le

Inscrivez-vous aux 8e rencontres de l’OBS’y « Culture / Environnement : quelles synergies ? », mardi 15 octobre 2019 dans l’auditorium Claude Lorius de Grenoble-Alpes Métropole

Invitation aux 8e rencontres de l'OBS'y

« Culture / Environnement : quelles synergies ? » Mardi 15 octobre 2019

Dans l'auditorium Claude Lorius de Grenoble-Alpes Métropole (Le Forum, 3 rue Malakoff, Grenoble)

Créé en 2013, l'OBS'y, le réseau des observatoires de l'agglomération grenobloises, réunit 13 partenaires (Grenoble-Alpes Métropole, CD38, ville et CCAS de Grenoble, Agence d'urbanisme, AEPI, CAF, Universités (COMUE), SMTC, UDAF, UDCCAS, CCI, Etat) qui s'engagent à faire de l'observation un outil au service des acteurs publics. L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise, acteur-clé de l'observation territoriale, participe aux publications et à l'animation du réseau, aux côtés de la Métropole.

L'objectif de cette plénière du 15 octobre est de partager, sous forme de quiz interactif, des connaissances issues des deux dernières publications partenariales (Culture et Environnement), de faire émerger les grands enjeux du territoire grenoblois dans ces domaines et d'identifier les zones de croisement qui permettraient de passer de l'observation à l'action.


INSCRIPTIONS

ATTENTION ! Pour faciliter le travail collectif, le nombre de participants aux ateliers sera limité.

 

Programme

 

10h30 à 12h: Ateliers de l'observation à l'action

Les ateliers à partir de 10h30 permettront de débattre des hypothèses suivantes :


  • Atelier 1 : La culture se met au service de l'environnement (qui le lui rend bien)

Hypothèse : la culture permet de sensibiliser le public aux questions environnementales et la nature est une source d'inspiration des projets culturels. Pourtant ces deux mondes professionnels ne se rencontrent que rarement. Il y aurait un intérêt partagé à travailler davantage ensemble.


  • Atelier 2 : Culture et environnement : raconte-moi (le passé et) le futur du territoire

Hypothèse : Vu d'ailleurs, le territoire grenoblois est repéré pour la qualité de ses paysages et de son environnement naturel. Et pourtant, le versant « obscur » de ceux-ci est tout aussi connu: pollution et pratiques intensives de la nature.

Vu d'ici, la culture grenobloise a connu un âge d'or... qui serait révolu. Et pourtant la vitalité des pratiques culturelles et des initiatives artistiques la distingue d'autres métropoles.

Atouts et faiblesses de part et d'autre : il y a des synergies à trouver pour fabriquer un récit ensemblier et un futur désirable...


  • Atelier 3 : Démocratisation de la nature et accès la culture : même combat !

Hypothèse : la pratique de la montagne comme de la culture sont des domaines souvent réservés aux catégories sociales les plus aisées ou les plus diplômées. Or nombreux sont les acteurs associatifs et publics qui œuvrent à faciliter leur accès aux jeunes et aux personnes défavorisées. Un croisement de pratiques pourrait être enrichissant de part et d'autre.