Dans ce monde en mouvement permanent où tout est transition, comment l’Agence anticipe-t-elle les questions porteuses d’innovation et de transformation sociales qui accompagnent l’évolution des modes de vie et les changements ? Mobilités, habitat, alimentation, santé, numérique… l’Agence, en lien étroit avec la Recherche, son Conseil scientifique et ses réseaux multiples s’inscrit dans les tendances, facilite le débat et mobilise la connaissance.

Pour une culture territoriale partagée

L’Agence centralise et capitalise quantité d’informations et d’études depuis 50 ans sur ses territoires d’intervention, au sein de la grande région grenobloise. La richesse de ces connaissances et des croisements qu’elles permettent peut être utile à tous et doit légitimement servir à l’ensemble de ses partenaires. L’enrichissement des bases de données et des méthodes développées par l’Agence dans le cadre de ses missions diversifiées font le lit d'autres études ou explorations. Considérant cette connaissance comme un bien commun, elle s'attache à la diffuser largement en la rendant plus accessible et en s'ouvrant à des publics diversifiés, afin de contribuer à l’élaboration d’une culture (inter)territoriale partagée.

Collecter, rassembler et diffuser

L’Agence met à disposition de ses équipes et de ses partenaires un centre de documentation réunissant un fonds très riche de revues, d’ouvrages et d’études. Ouvert à tous sur rendez-vous, ce fonds historique alimenté depuis 50 ans recoupe toutes les thématiques abordées par l’Agence : l’habitat, l’économie, la cohésion sociale, l’environnement, la mobilité… ainsi que l’étendue géographique de son domaine d’intervention (agglomération grenobloise, Grésivaudan, Voironnais, Sud grenoblois, Bièvre, espaces montagnards…). 

Pour garder un oeil sur l'actualité et les tendances, elle nourrit par ailleurs un blog de veille, L’Agence veille pour vous, dont les principaux articles sont relayés dans sa News du mardi (qui compte aujourd’hui plus de 600 abonnés), et sur les réseaux sociaux. 

Une documentaliste assure au quotidien un travail de veille et de recherche qui assure la vitalité du centre de documentation et vient répondre aux besoins documentaires des experts.

Grand A : un projet éditorial

Grand A est né à l’occasion des 50 ans de l’Agence et de la refonte de son identité visuelle. La référence obsolète à l’Y grenoblois était alors abandonnée au profit d’un A alpin venant élargir les horizons et perspectives de l’outil partenarial, ouvert à de nouvelles  missions et à de nouveaux sujets. Un nouvel ancrage. Une nouvelle ambition.

Bien plus qu’un projet éditorial ou de communication, Grand A se veut un point de ralliement de la recherche et de l’expertise sur les grands sujets de demain, dans notre région grenobloise. À travers une lettre d’information, un webmagazine et une rencontre, tous trois dédiés à un même sujet exploratoire, il offre une scène d’expression et d’échanges au Conseil scientifique interdisciplinaire de l’Agence et aux partenaires pour ouvrir autant que possible, des pistes de progrès ou de renouvellement. C’est l’occasion également d’une mise en valeur de commandes passées aux étudiants.

Grand A est conçu sous la forme d’un triptyque consacré deux ou trois fois l’an à un sujet unique. Il est composé de :

  • Grand A – La lettre, 4 pages qui se déplient en poster pour présenter une carte inédite.
  • Grand A – Le mag, sa déclinaison web qui permet approfondir le thème de façon riche et dynamique.
  • Grand A – La rencontre, qui se veut une scène de dialogue offerte aux élus et aux acteurs de notre grand territoire, autour des enjeux de transitions et de coopérations.

A pour apprendre, connaître, constater, comprendre, partager.
A pour anticiper, éclairer, décrypter, s’adapter, s’améliorer.
A pour articuler, idées, regards, expertises, solutions, politiques.