L'AGENCE AUX AVANT-POSTES pour la mise en œuvre de la transition environnementale

Réussir la transition écologique impose à nos territoires de repenser en profondeur la place de la nature, de la biodiversité, de l’agriculture ou encore de l’eau en ville : autant d’éléments indispensables pour construire une ville où les enjeux sociaux et environnementaux font cause commune.

Et les défis sont immenses : vagues de chaleurs et épisodes caniculaires de plus en plus fréquents, risques naturels toujours plus intenses et imprévisibles, pertes de biodiversité et tensions sur les terres agricoles de proximité, objectif Zéro artificialisation nette (ZAN)… Autant d’enjeux environnementaux complexes et étroitement imbriqués que les collectivités doivent aujourd’hui prendre en compte et intégrer dans leurs choix d’aménagement. Le contexte de changement climatique, plus rapide que ce que nous supposions il y a encore quelques années (cf. rapports successifs du GIEC), rend leur appréhension toujours plus anxiogène et délicate. Ils sont pourtant à placer au cœur des choix d’urbanisme, pour garantir dans la durée un cadre de vie de qualité et favorable à la santé. Ils font l’objet d’une attente forte de la part de la population.

Pour relever ces défis, l’Agence s’investit au service de ses membres, tant dans les territoires urbains que ruraux ou de montagne.

L'Agence en actions

L’Agence est progressivement montée en puissance sur les champs environnementaux, depuis le tournant des années 2000, et a créé des postes spécifiques. Elle a ainsi fait appel à des professionnel·le·s de l’écologie.

Intégration des enjeux environnementaux dans les documents de planification ou d’urbanisme

... À l’échelle interterritoriale avec les SCoT : Grande région de Grenoble et aire gapençaise et à l’échelle intercommunale (PLUi) et communale (PLU).
Ces dernières années, ce niveau d’assistance de l’Agence a porté notamment sur l’échelon PLUi (Grenoble-Alpes Métropole, Communauté de communes du Massif du Vercors, Bièvre Isère et Bièvre Est).

Les apports de l’équipe environnement de l’Agence portent avant tout sur les phases d’élaboration de ces documents avec des interventions dimensionnées, à la carte, selon les attentes des membres : de la réalisation de pièces (état initial de l'environnement à une intégration des enjeux environnementaux, de manière adaptée et cohérente, aux PADD et pièces réglementaires) à une assistance plus légère tout au long de la procédure, en lien étroit avec les urbanistes de l’Agence et la collectivité membre.

Expertises et diagnostics sur les thèmes de la biodiversité et de la Trame verte et bleue (TVB)

Voir l'image en grand
AURG
Pour accompagner et aider à la mise en œuvre locale des lois Grenelle (2009 et 2010) et de la transition écologique, l’Agence propose un large panel de compétences : conseils, expertises, animation, accompagnement sur mesure… En témoignent plusieurs expériences réalisées à différentes échelles territoriales :

  • Élaboration puis accompagnement de la mise en œuvre du Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) de Rhône-Alpes.
  • Diagnostic de la biodiversité et cartographies de la Trame verte et bleue des documents de planification : échelle SCoT, PLUi et PLU.
  • Assistance à l’établissement puis à la mise en œuvre des dispositifs contractuels en faveur d’actions de préservation et de restauration d’une TVB locale : contrat corridors du Grésivaudan (jusqu’en 2013) puis Contrat vert et bleu de Grenoble-Alpes Métropole (depuis 2013). Dans ce cadre, l’Agence a produit le guide « Corridors et urbanisme » pour le Conseil départemental de l'Isère (2016).
  • Accompagnement, animation et production de supports pédagogiques pour la mise en place d’un observatoire de la biodiversité de Grenoble-Alpes Métropole.
  • Assistance au diagnostic puis à la mise en place d’une action de résorption des points de conflits faune / route à l’échelle de Grenoble Alpes-Métropole (2019).

 

 

Appui aux évaluations environnementales

L’Agence a développé un savoir-faire pour initier, suivre et garantir la bonne qualité d’un processus évaluatif visant à donner toute sa place à l'amélioration de la prise en compte de l’environnement lors des phases d’élaboration d’un projet, plan ou programme (incluant les documents d’urbanisme). Quelques exemples permettent d’illustrer cette compétence :

  • Conduite de l’évaluation environnementale du PCAET du Pays Voironnais et du SCoT de la Grande région grenobloise
  • Suivi de l’évaluation environnementale du PDU et du PLUi de Grenoble-Alpes Métropole
  • Actualisation de l’évaluation environnementale du SCoT de la Grande Région de Grenoble, dans le cadre de sa modification n°1
  • Contribution à l’évaluation environnementale du PDU du Grésivaudan

Vers une Métropole nature

Le couvert naturel du territoire métropolitain est important, au moins sur ses franges et ses pentes. S’en est-on suffisamment préoccupé jusque-là ? Que savons-nous de sa biodiversité ? La lutte contre le réchauffement climatique est une injonction au retour significatif et rapide de la nature en ville. Mais avant toute chose, pour agir au plus juste, le besoin de connaissance et l’acculturation des aménageurs dans les bonnes pratiques à développer est important. La Métropole s’en préoccupe. Elle s’est dotée, par sa délibération du 27 mai 2016, d’une stratégie-cadre en faveur de la biodiversité et des espaces naturels 2017-2021 que l’Agence a pour mission d’aider à mettre en oeuvre.
L’ensemble de la démarche constitue un vaste projet au service de la transition écologique métropolitaine pour satisfaire deux principales ambitions : d’une part accélérer la connaissance partagée, le suivi scientifique de la biodiversité et l’évaluation de son état de conservation ; d’autre part dynamiser les partenariats tant institutionnels, que techniques et scientifiques, pour relever le défi de la préservation de la biodiversité sur le territoire, en articulation avec les territoires voisins.

À travers les missions qui lui sont confiées, l’Agence, dotée d’une expertise reconnue, facilite le partage entre les acteurs. Sur le plan technique, elle intervient à trois niveaux :

  • La préservation de la biodiversité, par la déclinaison de la Trame verte et bleue (TVB) métropolitaine dans le PLUi.
  • L’émergence et la structuration d’un observatoire dynamique de la biodiversité afin d’améliorer la connaissance des relations Homme-Climat-Nature sur le territoire.
  • Le suivi et l’évaluation du Contrat vert et bleu métropolitain, outil contractuel en faveur de la restauration et de la valorisation de la biodiversité