Observer
Article

CONTINUITES VERTES : VERS UNE CARTE STRATEGIQUE MULTI-ENJEUX POUR LA VILLE DE GRENOBLE

Publié le

Pour se doter d'une vision complète et intégratrice de l'ensemble des études disponibles sur les continuités vertes de son territoire, la Ville de Grenoble a fait appel à l'Agence pour réaliser une cartographie stratégique croisant les enjeux de préservation de la biodiversité, d'adaptation au changement climatique et d'amélioration des usages.

Continuités vertes : vers une carte stratégique multi-enjeux pour la Ville de Grenoble

Plan canopée, trame verte et bleue, étude des îlots de chaleur urbains, parcs et jardins, etc., les études conduites par la Ville de Grenoble et ses partenaires depuis les années 2010 sont nombreuses et multithématiques. La Ville dispose ainsi d’une connaissance fine, mais parfois éparse et mal appropriée, de son territoire. Afin d’avoir une vision complète et intégratrice de cette connaissance, elle a confié en 2023 à l’Agence la mission de réaliser une synthèse cartographique des « continuités vertes ».

Un réseau de "continuités vertes" pour répondre à trois enjeux

L’identification de ce réseau a été réalisée au croisement de trois enjeux, complémentaires pour la Ville :

  • Renforcement de la biodiversité en ville : la mise en place de cette « continuité verte » cible la protection, le confortement voire la renaturation de la trame verte.
  • Adaptation au changement climatique et préservation de la santé : cet enjeu intéresse le renforcement des « continuités fraîches » et d’accès aux espaces de fraîcheur pour tous les habitants, via des maillages de proximité ou inter-quartiers.
  • Amélioration des usages : le renforcement de « continuités douces » cible l’accompagnement du parcours de mobilité et la fluidité des usages.

La carte stratégique devait être construite pour offrir cette vision transversale, fondamentale pour l’action au service de la prospective urbaine, de la nature en ville, du cadre de vie et de la mobilité.

Une méthodologie mixte, qui valorise les connaissances existantes, les analyses spécifiques et le regard des experts de la Ville

L’Agence a développé une méthodologie valorisant à la fois les nombreuses études ou données déjà existantes à la Ville (TVB, arbre en ville, ICU, etc.) et une approche cartographique, s’appuyant sur la production de plusieurs indicateurs afin d’aider à identifier et spatialiser des zones potentielles de confortement de la végétalisation (couverture et indice de morcellement de la canopée, potentiel de développement de la canopée, niveau de végétalisation en proximité des pistes et bandes cyclables, etc.).

Voir l'image en grand
Des critères multiples utilisés pour travailler finement les secteurs identifiés.

Les différentes cartes thématiques et les connaissances existantes ont été croisées pour aboutir à une première vision des continuités vertes, qu’un atelier de travail regroupant les experts de la ville (services urbanisme, aménagement, nature en ville) a permis d’amender et consolider.
A cette occasion, 10 secteurs ont été particulièrement travaillés et hiérarchisés, selon des critères d’intérêt et de contraintes permettant un bilan au regard des 3 entrées biodiversité, fraîcheur et usages. Des fiches d’information ont permis de capitaliser, par secteur, l’ensemble des échanges.

En cumulant les « notes » pour ces critères, 3 secteurs sont ressortis comme prioritaires pour un approfondissement ultérieur : secteur 2 : Saint-Bruno/ Berriat ; Secteur 4 : Centre ancien/ île verte ; Secteur 7 : Alliés / Flaubert.

Le pas d'après

Si la vision stratégique a été spatialisée, un cap reste à passer pour aller vers un plan d’action qui la mette en œuvre.

La carte stratégique présentée pas à pas

Aller + loin