Animer
Article

Le Schéma Directeur des Espaces Economiques de Grenoble-Alpes Métropole : une coopération exemplaire

Publié le

Approuvé à l’unanimité lors du Conseil métropolitain du 28 Septembre 2018, le SDEE marque plus de deux années de travail conjoint entre l’Agence et la Direction du développement économique.

Novembre 2018 : présentation du SDEE métropolitain

Fruit de deux ans de collaboration étroite entre l’Agence et la Direction du développement économique de Grenoble-Alpes Métropole, cette démarche vient préciser les ambitions stratégiques de la Métropole et organiser l’exercice de sa compétence en matière de développement économique. C’est une nouvelle pièce majeure dans la construction métropolitaine qui a été présentée jeudi 8 novembre 2018 par le Président de la Métropole, Christophe Ferrari, Marie-José Salat et Guy Jullien (respectivement Vice-présidents à l’économie et au commerce) en conférence de presse.

Une vision à 10 ans pour accueillir et accompagner les entreprises

Le Schéma directeur des espaces économiques, approuvé à l’unanimité lors du Conseil métropolitain du 28 Septembre 2018 (au même moment que l’arrêt du PLUi), marque plus de deux années de travail conjoint entre l’Agence et la Direction du développement économique. Initiée en 2016, suite à la prise de compétence du territoire en matière d’aménagement et de gestion des zones d’activité, la démarche avait pour objectif principal la mise en place d’une politique publique pour penser le développement des principaux sites économiques pour les 5 à 10 prochaines années. Avec ce schéma, ce sont des solutions que la Métropole cherche à offrir aux acteurs économiques. C’est aussi un « espace de dialogue », permettant d’ajuster la stratégie présentée au fil du temps.

Des espaces stratégiques identifiés

A travers les 5 grands enjeux pour le futur mis en avant, ce que l’on retient de ce SDEE, c’est avant tout la dynamique de projets du territoire en matière de zones d’activité. Et s’il ne fallait retenir qu’un seul chiffre, ce serait le 10. C’est d’une part le nombre d’espaces stratégiques sur lesquels la Métropole s’appuie pour concrétiser sa stratégie (4 parcs industriels et 6 espaces tertiaires et technologiques), et c’est également le nombre d’opérations structurantes qui seront réalisées à court et moyen terme (Presqu’île, Bouchayer Viallet, Échirolles Pôle Gare, renouvellement d’Inovallée, ZAC du Saut-du-Moine à Champagnier, création d’une nouvelle zone à Domène…).

Voir l'image en grand
Les 10 sites stratégiques et opérations majeures

Dossier de presse : Schéma directeur des espaces économiques de Grenoble-Alpes Métropole, 2018