Planifier
Brève

Objectif ZAN 2050 : à chaque territoire sa trajectoire

Publié le

Engager la réflexion sur la future trajectoire ZAN, c'est le sujet abordé en octobre par l'Agence sur les territoires dans le cadre de son centre de ressources Parlon'ZAN. Dans cet exercice de pédagogie sur les jalons posés par la loi climat & résilience, l'Agence esquisse une trajectoire avec ses étapes incontournables et ses incertitudes, pour embarquer les territoires dans la dynamique de travail à engager.

aurg

 

Cette frise réalisée par l'Agence souligne l'importance des phases préparatoires qui mobilisent dès à présent les territoires pour alimenter et préparer les échéances de 2024 et 2026 (SRADDET et SCoT) afin de répondre à l'injonction à la réduction de la consommation d'espace. Deux objectifs sont associés : mieux connaître son territoire pour mieux le qualifier et faire valoir ses spécificités dans les réflexions en cours, notamment pour la territorialisation des objectifs ; sans oublier d'engager en parallèle des travaux sur la consommation d’espace, sur les sujets d’identification des potentiels de renaturation et de compensation au titre du ZAN pour bien engager sa trajectoire.

"Caractériser son territoire va au-delà de l'observation de la consommation d'espace et de ses dynamiques puisque concomitamment, il va falloir commencer à travailler sur les leviers propres pour atteindre des objectifs de sobriété foncière et de renaturation : quelles dynamiques sont déjà à l'œuvre sur mon territoire en matière de réinvestissement urbain, de recyclage foncier, de renaturation ? "

Colombe Buevoz, Responsable du Cadre Stratégies, Territoires & Montagne

Ateliers, séminaire, débat en conférence des maires : ce sont autant d'espaces et de formats dans le cadre desquels l'Agence est intervenue sur la trajectoire ZAN en octobre dans les territoires, respectivement le Pays Voironnais, Bièvre Isère Communauté et la Communauté de communes de Bièvre Est.