Observer
Brève

Enquête mobilité : zoom sur la marche

Publié le

Dans la suite de la valorisation des résultats de l'enquête Mobilité grande région grenobloise (EMC2 2019-2020), l'Agence publie le zoom thématique "usages et usagers de la marche". Au regard des enjeux climatiques, sanitaires, mais aussi des problématiques de raréfaction de l’énergie et des ressources financières des ménages et des collectivités, réhabiliter la marche comme mode de déplacement à part entière dans les politiques publiques apparaît un enjeu majeur.

Enquête mobilité : zoom sur la marche

La marche est le mode de déplacement le plus universel. Chacun de nous est un piéton potentiel, que l’on effectue un déplacement en marchant ou que l’on marche pour rejoindre son vélo, sa voiture ou les transports en commun.

Si la marche a longtemps été la grande oubliée des politiques publiques, des réflexions émergent depuis quelques années (plans piétons, code de la rue, etc.). De nombreux enjeux s’y rattachent : la promotion d’un mode de vie dans la proximité, où l’on peut se passer de sa voiture ; un cadre de vie plus apaisé, qui redonne du plaisir à marcher en ville ; un espace public sécurisé pour les piétons, notamment les plus âgés et les plus jeunes, davantage vulnérables ; l’amélioration de la santé publique, avec la lutte contre la sédentarité.

Qui se déplace à pied et pourquoi ? où et quand marche-t-on ?

aurg

A retenir

  • La pratique de la marche dans la partie centrale du territoire, en chute entre les années 60 et 90, se stabilise depuis, sans toutefois retrouver son niveau initial.
  • La marche est une pratique privilégiée des plus jeunes et des plus âgés. Plus de la moitié d’entre eux se sont déplacés à pied la veille de l’enquête.
  • L’accompagnement des enfants induit des déplacements à pied, particulièrement pour les femmes, entre 25 et 34 ans. Les heures d’entrées et sorties d’école sont les moments de la journée où les piétons dans l’espace public sont les plus nombreux.
  • La marche est un complément essentiel des transports en commun : 90 % des accès aux transports en commun se font à pied.
  • L’usage de la marche découle directement de la possibilité de réaliser ses activités dans la proximité. Les espaces de centralité urbaine sont favorables à la marche. Ainsi, on se déplace plus à pied pour rejoindre les commerces de centre-ville, de centre-bourg, et les marchés que les grandes surfaces. De même, on est davantage piéton lorsque que l’on réside à Grenoble que dans un territoire périurbain.
  • Les piétons sont plus souvent victimes d’accidents graves que les usagers des autres modes.
  • Pour 22 % des habitants, les déplacements à pied sont suffisants pour atteindre le temps d’activité physique quotidien préconisé par l’Organisation Mondiale de la Santé.

aurg

LA PUBLICATION

aurg
Zoom thématique : usages et usagers de la marche - avril 2024

WEBINAIRE

Le mardi 30 avril 2024 de 14h à 14h30

Présentation et échanges autour de la publication Zoom thématique "Usages et usagers des transports collectifs" avec Isabelle Reynaud et Nicolas Bonne, chargés d'étude mobilités à l'Agence.

S'INSCRIRE

 


Enquête mobilité : zoom sur les transports collectifs Novembre 2023

Enquête mobilité : zoom sur le vélo Juillet 2023

Enquête mobilité : zoom mobilité et climat Avril 2023

Retrouvez l'ensemble des publications valorisant les résultats de l'enquête EMC2

aurg